Les bactériophages en pratique clinique : suivez le guide !

La phagothérapie est l’utilisation thérapeutique de virus, les bactériophages, qui détruisent naturellement et exclusivement les bactéries. L’utilisation des bactériophages comme agents anti-infectieux est actuellement en réévaluation clinique, comme alternative ou en complément de l’antibiothérapie conventionnelle. Elle permettrait de traiter des infections de plus en plus fréquentes en situation d’impasse thérapeutique (bactéries multi ou pan-résistantes) et de palier aux tensions d’approvisionnement en antibiotiques et au manque de développement de nouvelles molécules. En 2016, l’ANSM a confirmé que les bactériophages relèvent de la réglementation applicable aux médicaments. Néanmoins, dans la mesure où aucun développeur n’a introduit de demande d’AMM en Europe pour des préparations de bactériophages, l’ANSM encadre et autorise leur mise à disposition à titre compassionnel.

Dans un contexte de sollicitations croissantes émanant des communautés scientifiques et médicales, un document a été rédigé : “Les bactériophages en pratique clinique : suivez le guide ! De l’approvisionnement à l’administration”. Fruit d’un travail collaboratif entre cliniciens, pharmaciens, microbiologistes, scientifiques et autorités nationales, il dresse un état des lieux des connaissances sur le sujet, avec pour objectifs :

  • de répondre à l’ensemble des questions auxquelles les professionnels de santé (PS) pourraient être confrontés lors de l’utilisation thérapeutique des bactériophages ;
  • de faciliter un parcours “initiatique” complexe pour les PS faisant face à une demande ;
  • de favoriser, encadrer et sécuriser cette thérapeutique.

Ce guide apporte un précieux éclairage sur le statut actuel des bactériophages dans notre pays et le cadre réglementaire dans lequel la phagothérapie peut s’inscrire, sans omettre la responsabilité du pharmacien, depuis la prise de décision conjointe avec le médecin jusqu’au contrôle pharmaceutique du produit et son administration. Il est dès à présent disponible sur le site du Cnhim. N’hésitez pas à le consulter !